J'ai déjà eu l'occasion de me faire charcuter opérer.
J'ai déjà quelques (petits) corps étrangers dans mon intégrité.
J'ai donc l'occasion de voir évoluer les techniques pré et post-opératoires.

Eh bien je dois te dire que cette fois-ci, j'ai bénéficié de pas mal de nouveautés, dont la kinesiotaping. Achat obligatoire non remboursé par la Sécu (pour qui la gestion moderne de la douleur, tu le sais bien, n'est que confort, donc non sujette à remboursement), j'avoue que je ne connaissais pas.

Bien évidemment, j'ai éclaté de rire quand on m'a donné le choix entre rose et bleu, et y ai modérément cru quand la kiné-blonde-au-sourire-forcé a déployé les deux bandes sur ma cuisse le matin qui a suivi l'opération, dans un bagou lénifiant pour patientèle de p'tits vieux inquiets.

Mais quand à J+2 j'ai constaté que pas un hématome n'apparaissait.... m'a bien fallu y croire !

J'en suis à J+8 et une cuisse charcutée opérée sans AUCUN bleu, alors que les creux de mes bras portent encore la marque des prises de sang, et que ma main gauche est toujours jaune des hématomes dus au cathéter. Aussi moi je dis bravo et merci le K taping : explications ici.

Ici photo à J+4 : le côté pieuvre m'a été suggéré par ma Biche de fille.
Il me plait d'avoir réussi à lui insufler cette graine de fantaisie...

1442335021977