Vendredi soir, je suis allée voir Mon Maître d'École. Une envie de réalité tendre à la fin de ma première semaine de mission. Peut-être parce que le gène "maîtresse d'école" coule dans mes veines...

mon maitre d'école

Mes parents étaient profs lorsque je suis née. Ma frangine est directrice d'école dans une grande ville du Sud-Ouest. Ma grand-mère était directrice d'école dans une petite ville de Charente Maritime. L'année scolaire finissant plus tôt dans mon pays natal, je terminais la française dans sa classe. Alors oui, ce film m'a parlé. Surtout que j'ai vécu les dernières semaines de sa dernière année scolaire.

Ce que raconte ce documentaire : la dernière année scolaire du maître d'école d'un petit village. C'est plein de bon sens, d'émotions, et d'humanité. Durant les quatre saisons, les gamins grandissent, apprennent leurs leçons, s'épanouissent. Le maître ne les lâche pas. C'est d'ailleurs amusant de voir comment il ne les lâche jamais des yeux... Quelques incursions dans le passé au travers de quelques photos... Inéluctablement l'année se termine. Tant d'émotions dans un sanglot à peine retenu.

Je ne suis pas sûre que ça vaille le coup de payer une place de ciné, mais que ce film fait du bien !