Je suis étée voir Wind River wind river parce que j'aime bien Jeremy Renner. Un polar dans les montagnes blanches et glacéesdu nord du Wyoming. Un chasseur taciturne. Une p'tite nénette du FBI pugnace. Un flic bourru, des Indiens perdus, de la neige, du froid, de la tempête de neige... Rien d'original, tu me diras. Eh bien justement, ça fait du bien.

C'est bien filmé, les acteurs sont dans le ton, l'histoire se tient.
Enquête, chasse, chagrin, un peu d'humour, vengeance, baston... 
Non, vraiment, rien d'original, mais c'est un bon film que j'ai apprécié à sa juste mesure.

Je suis étée voir L'un dans l'autre l'un dans l'autre parce que j'adooore Louise Bourgoin. Alors, c'est l'histoire d'un homme et d'une femme qui s'aiment. La femme va se marier, elle décide qu'ils vont se séparer. Ce qui n'est pas plus mal : le futur mari est le collègue de l'homme, et la femme est copine avec l'épouse de l'homme.

Comment ça, Ouh là c'est compliqué ?!
Atta, ça empire : par magie, lors de leurs derniers ébats, elle se retrouve dans son corps à lui et réciproquement.

Oui, c'est du déjà vu - comme dans l'excellent film "Dans la peau d'une blonde" de Blake Edwards -mais cette version est intelligemment drôle, et bien des taboux sont levés : l'homme ne supporte pas la vue du sang... imagine sa réaction quand le corps de la femme a ses règles. Je ne te divulgacherai pas la réaction de la femme lorsqu'elle a testé la masturbation masculine... mais sache que nous fûmes peu à éclater de rire !

Bref, si tu veux une enquête policière efficace et enneignée, c'est Wind River
Si tu veux rire en délicatesse, c'est L'Un dans l'autre.