Le blog de MiC

30 mars 2017

La coalition des voitures noires malfaisantes

 

voiture noire

 

Or donc, je travaille. Dans une zone qui me plait bien, proche de l’aéroport de Roissy CDG. Aussi lorsqu’il s’agit d'acheter des capsules-à-George (car, chance, il y a une machine à capsules-à-George dans mon service) je m’en vais faire le plein à l’aiport : Terminal 2F, porte 8, 10 minutes de parking gratuit, tout bien.

Le tout est de résister très fort : le magasin Ladurée jouxte celui de George…. macarons

La semaine dernière, je sors du taf, direction Terminal 2F. J’entre dans la zone de parking devant le terminal. Plein de places libres devant la porte 8. Nickel. Je me gare, descends de ma limousine, entre dans le magasin, achète ma came caféinée, sors la tête bien droite (pas Ladurée, pas Ladurée) et remonte dans ma limousine. J’avais largement le temps de ressortir.

A ma droite 3 places libres, à ma gauche 4 places libres.
J’attache ma ceinture, jette un coup d’œil dans le rétro. Une voiture noire arrive, et se gare derrière moi !
Non mais sérieux ? 7 places libres de part et d’autre, et cet andouille se gare derrière moi !?!

Respi-i-i-i-i-ire.
Je klaxonne, je perçois derrière les vitres fumées que ça bouge mais la voiture reste là.
Je re-klaxonne, la voiture noire se déplace.
Bien.

Je m’avance vers les trois barrières de sortie : à gauche un taxi est en train de passer, au milieu un technicien est en train de bidouiller, à droite personne.

Tu me vois venir, je m’oriente vers la droite. Déboule une voiture noire à toute allure, qui me double sur la droite, me fait une queue de poisson et s’arrête. Oui, s’arrête. Je klaxonne. La voiture recule, se met en travers.

ours blanc désabusé

Respi-i-i-i-i-ire.
Ne descends pas lui en coller une, ça ne serait pas raisonnable.
Je reste zen, m’apprête à reculer pour passer à gauche. Une voiture noire arrive et se plante derrière moi. Et s’arrête. Alors qu'il n'y a plus personne à la barrière de gauche !!! Je suis bloquée.
Voilà.
Voilà, voilà, voilà.

Scrogneugneu, ça commence à bien faire : je m’arc-boute sur mon klaxon. Rien. Ah si, le technicien qui bidouille la barrière du milieu fait signe à la voiture noire devant moi. Ça s’agite derrière les vitres fumées. La voiture ne bouge pas. La voiture derrière non plus. Il n'y a que nous....

Respi-i-i-i-i-ire.
Je m’interroge : caméra cachée ? Vengeance de la première voiture noire ? Non point, ça n’est pas la même.
Ras-la-théière ! J’appuie sur le klaxon, décidée à ne lâcher que lorsque je pourrai sortir. Ça sera la voiture derrière moi. Aux vitres fumées.

Je passe la barrière de gauche, sans avoir dépassé les 10 minutes. Pfiou !

Le bilan de cette aventure est que je m’interroge sur la quantité de vitres teintées qui circulent encore alors qu’il me semble bien que cela est interdit.

Parce que le pourquoi de la coalition, ça, je sais….. 

black car

=^..^=

Posté par Madame MiC à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


29 mars 2017

Paris... son ours ailé

J'étais entre deux bus gare du Nord et soudain je vis.... 

IMG_20170325_093416

-^..^-

Posté par Madame MiC à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

27 mars 2017

Salut les minettes, c'est Klive.

Lui dites pas, mais je krois bien ke ma zumaine est dysfonktionnelle.

Déjà elle aime pas se mettre au soleil. Kand y'en a sur le balkon, elle reste à l'intérieur. Bon, elle ouvre la porte-fenêtre, parce k'elle est bien édukée, mais elle reste dedans. C'est juste dingue, moi j'dis.

IMG_20170325_141951IMG_20170325_142422

Mais surtout, surtout, elle met le réveil super tôt pour.... J'ôse pas vous le rakonter. Déjà ça me gave k'elle sorte du lit cink jours par semaine. Elle a beau me dire ke c'est pour payer mes krokettes à prix d'or, j'ai du mal.

Ben figurez-vous ke vendredi, elle a mis le réveil enkore plus tôt pour.... Pour regarder des voitures. Et ke wouah les pneus arrière sont plus larges, et ke wouah il est beau ALO. Ridikule. Du koup.... je dors. Parce ke, franchement.....

IMG_20170325_080400IMG_20170325_080403IMG_20170325_080244

(^._.^)

Posté par Madame MiC à 09:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

24 mars 2017

Que tarde !

Oui, je sais, je sais, je te néglige. Un ordinateur capricieux (je déteste Windows 10), un matou tout nouveau, un boulot... et voilà que je vais au cinéma sans te raconter quoi je vois. Rah la la.

Donc, hop hop hop, on y va :

Je suis étée voir Patients patients-le-film parce que ce que j'en ai entendu sur France Inter m'a intéressée. L'histoire d'un jeune qui se retrouve tétraplégique et que l'on suit durant son année de rééducation. Ben va pas croire, c'est très bien : aucune pudeur, tout est raconté, rien n'est épargné, mais l'humour vachard et sans concession va très bien avec la délicatesse de certaines situations.

Pablo Pauly est une découverte, la dernière image est saisissante !

Ça m'a donné envie de lire le livre.

Je suis étée voir T2 : Trainspotting Trainspotting-2 UGC a eu la bonne idée de diffuser le premier Trainspotting en soirée Culte. J'ai pu enchaîner les deux. Que de nostalgie... dans laquelle il me fut agréable de plonger, même si le bain n'est pas bien propre.

Moins percutant que le premier, bien sûr ; ils ont 20 ans de plus. Mais si tu as aimé le 1er, c'est à tenter.

Je suis étée voir Logan logan parce que j'aime Wolverine. Comment il a pris un coup de vieux, mon héros. Comment il en marre de tout... Mais il continue de se battre, car va pas croire il est usé mais il bastonne. Y'a plein d'action, et de la baston, boudiou... beaucoup de baston. C'est que la gamine est bad-ass à souhait.

Puis une page se tourne... J'ai eu ma p'tite larme à la fin... Faut dire qu'ils ont dégainé Johnny Cash. C'est traître, ça. Mais pas la peine de rester pour un bonus, y'en a pas.


Bref, si tu veux une histoire humaine et pleine d'énergie, tu vas voir Patients. si, si, ça vaut le coup.
Si tu as aimé Trainspotting et que tu veux un grand coup de nostalgie, tu vas voir T2
Si tu es raide dingue de Wolverine, et/ou si tu veux de l'action et une belle histoire de fin, tu vas voir Logan.

Je te mets la bande annonce de Patients. Et je te le dis : le film est bien plus que ça !

=^..^=

Posté par Madame MiC à 20:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

23 mars 2017

Enfer.... il arrive, il est là

Le printemps... ses petites surprises colorées dans les buissons, ses bourgeons roses, ses petites pousses vert pâle, son soleil, ses allergies, son ombrelle, ses giboulées, son parapluie. Humph. J'aime pô le printemps

IMG_20170306_134302

=^..^=

Posté par Madame MiC à 09:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]


16 mars 2017

Comment mon p’tit F1 est devenu un plus p’tit F1

Or donc, une fois que le chagrin dû à m’Agathe commençait à s’estomper, je me suis réalisée que mon p’tit F1était vide, très vide, trop vide.

Donc hop-là, direction un refuge à Montreuil : l’Association Chats des Rues (clic) où je retrouve Fiston qui habite à 10 minutes. J’étais un tantinet inquiète : allais-je être adoptée cette fois-ci ? Devrais-je revenir ?

1487432538308

Au rez-de-chaussée, des cages contenant des chats en soin, des chatons en voie de socialisation (si, si)

IMG_20170218_172923_20170218_204006

On nous demande ce que l’on cherche. La véto m’ayant conseillé de prendre le total opposé de cette bonne vieille m’Agathe, je réponds « mâle, adulte, pas gris ». J’ai décidé de donner sa chance à un adulte, c’est comme ça.

Nous montons au premier étage, dans une pièce sous les combles PLEINE de meñous, prêts à être adoptés.

Des meuñous partout. Des qui se précipitent sur nous, des qui se planquent, des qui crachent, des jeunes qui jouent, des qui ne bougent pas, dont un là, au fond, qui nous regarde de haut, installé dans un fauteuil. Quelle personnalité !

Fiston et moi faisons le tour de la pièce, consciencieusement. Les dames de l’association nous conseillent, nous vantent tel animal. On discute, on échange. Mes yeux reviennent régulièrement vers le chat sur son fauteuil. Un mastard.

Fiston va le voir, me fait remarquer ses papattes de léopard. J’avais vu, va, j’avais vu. Et les beaux yeux verts itou. Mais il est gros, ce chat, il est vraiment gros. Ces dames nous disent qu’il est au refuge depuis 4 mois. Ah c’est sûr, ça n’est pas un charmant petit chat sportif, ni une nénette câline. Y’a du caractère dans ces yeux verts, ces beaux yeux verts

Un chat noir, qui ressemble terriblement à Black Sad (clic) m’intéresse. Très timide. Je m’assieds devant sa planque histoire de faire connaissance.

IMG_20170218_171910_20170218_204006

Une chatte à longs poils me tourne autour. Tiens, le gros mastard descend de son fauteuil, vient marcher sur mon manteau, se frotte un peu et s’éloigne. Ces dames murmurent, s’étonnent, s’interpellent : il n'a jamais fait ça ! Le chat noir s’échappe, je le suis. La chatte à longs poils lui crache dessus. Belle mentalité !

IMG_20170218_171843_20170218_204006 

Le mastard est en train de faire le tour des dames, en leur miaulant quelques trucs. Elles nous confirment que jamais il n’a jamais fait ça…  Fiston et moi nous nous regardons, nous avons compris : le mastard a décidé qu’il repartait avec nous, il en informe les gens du refuge.

Pendant qu'on met le chat dans la caisse de m’Agathe, je règle la partie administrative. Le mastard s'appelle Clyde. Mouais, j'aime moyen : ça ne lui va pas. Lorsqu’il soulève la caisse, Fiston (qui a décidé d'offrir les frais d’adoption, quel adorable Fiston j’ai là) est mort de lol ; rien à voir avec notre vieille bestiole !

IMG_20170218_174058

Effectivement : à sa visite chez le véto, Klive pèse 7,5 kilos. Plus du double de sa prédecesseure. Pour le coup, comme me l’a justement fait remarquer Fiston, les tapis ont rapetissé.

=^..^=

Posté par Madame MiC à 09:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

15 mars 2017

Pas loin de Paris... le ponton de bois du restaurant d'entreprise

Je travaille dans la zone près de l'aéroport de Roissy CDG, ma zone de travail favorite. Pour accéder au restaurant d'entreprise, il y a le chemin court, de bitume et bâtiments, et le chemin un peu plus long, avec plan d'eau, roseaux, carpes et petit ponton de bois. 

Devine sur lequel je barule... même quand il pleut... surtout s'il pleut. Ah, le délicat bruit des gouttes de pluie sur l'eau. Merci à Google pour avoir "amélioré" une de mes photos.

IMG_20170306_122914IMG_20170306_130856IMG_20170306_130848

IMG_20170306_130856-EFFECTS
=^..^=

Posté par Madame MiC à 17:42 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

13 mars 2017

Je suis une pas-douée du biscornu

J'aime bien les faire, xxx et couture, parce que les modèles sont marrants, parce que ça me permet d'utiliser mes fils variegated. Je m'applique à coudre un ruban ou le bout de truc pour accrocher à l'anneau de la paire de ciseaux... mais rien à faire, je les foire systématiquement au montage !

Ça ne se voit pas parce que j'ai pris la photo sous le bon angle, mais je t'assure qu'ils sont foirés !

Le premier était pour Biche, modèle offert par le blog FaitMain (clic)
Le second euh... je ne sais plus... mais j'ai bien aimé le faire

20150201_152639IMG_20170219_153011unnamed

=^..^=

 

 

Posté par Madame MiC à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 mars 2017

Mission prolongée

Bonne nouvelle -pour moi- la personne que je remplace prolonge son arrêt : je suis en poste jusqu'au 12 avril.

Je me suis donc permis de personnaliser un tantinet mon espace de travail : un xxx et le mug que Fiston m'a offert à Noël (il me sert de verre). La tasse à thé date de mon deuxième jour....

20150201_16204220170306
=^..^=

Posté par Madame MiC à 09:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

06 mars 2017

Salut les minettes, c'est Klive

Y'a un truk k'elle semble bien maîtriser, ma zumaine, c'est la grasse matinée.

Le problème, c'est k'elle en fait pas assez. 5 jours par semaine, elle ose m'abandonner, genre pour aller gagner de koi payer mes krokettes. Et le dimanche matin, elle file au ciné, sous prétexte k'il y a moins de monde. Ça je peux komprendre ; moi non plus j'aime pas partager mon territoire.

Du koup, on n'a fait k'une grasse mat'. Mais c'était trop d'la balle. T'as ka voir

IMG-20170304-WA0005-EFFECTSIMG-20170304-WA0007

(^._.^)

Posté par Madame MiC à 09:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]